Pour l'inscription du RIC en toutes matières dans la Constitution

URGENCE pour notre état de droit !!

Ce gouvernement tente d’instaurer le « vote électronique par anticipation » pour l’élection présidentielle par le biais d’un simple amendement sur un texte technique sans aucune étude d’impact, ni aucun débat !!!

LE DANGER EST LE RISQUE DE FRAUDE MASSIVE LORS DES ÉLECTIONS !!

L’Opération RIC demande donc un referendum national sur l’amendement N°32 (procédure accélérée N°355, 354) du Projet de loi organique concernant l’élection du président de la République, instaurant le vote électronique par anticipation pour les élections présidentielles de 2022.

Aperçu de l’amendement (senat.fr)

Même si pour l’instant le Sénat donne un avis défavorable à cet amendement, l’Assemblée nationale va sûrement donner un AVIS FAVORABLE !

S’il n’y a pas de version identique du projet de loi entre les deux assemblées après une seconde lecture, le gouvernement peut donner le « Dernier Mot » à l’Assemblée nationale dans les conditions prévues par l’article 45 de la Constitution.

Nous ne pouvons pas laisser faire ce gouvernement, sous couvert d’un état d’urgence sanitaire!

En signant cette pétition, faisons pression sur nos sénateurs et députés, afin que cet amendement et cette loi soient abandonnés.

STOP à la loi sur le vote électronique

538 signatures = 54% de l’objectif
538
1,000

Partager la pétition :

   

 

Signez également la pétition sur le site de l’Assemblée nationale pour le RIC

Nous vous invitons à signer également la pétition déposée par l’Opération RIC sur le site de l’Assemblée nationale pour demander la tenue d’un référendum proposant d’introduire le RIC dans la Constitution et d’instaurer ainsi le contrôle par les citoyens sur les révisions constitutionnelles.

https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/i-299

Si vous avez des problèmes pour signer cette pétition n’hésitez pas à faire appel au support technique : contact-petitions@assemblee-nationale.fr.

Fermer le menu